La fabrique d'actualités

Et si en 2016, vous passiez au bonheur au travail

A chaque cycle, l’occasion de relever de nouveaux défis…..

Notre cabinet de conseil en management de la santé au travail est heureux de présenter ses vœux pour cette année 2016

En 2016, dans les sillons du nouveau Plan Santé au Travail, nous vous proposons d’accompagner votre entreprise, vos managers et vos salariés vers le développement du bonheur au travail.

Nous pensons que les politiques successives de prévention des risques professionnels et des plans pluriannuels de prévention, les plans stress et autres dispositif de souffrance au travail ou de risques psychosociaux, ceux qui visent à la réduction d’épidémie de TMS, n’ont pas apportés de réponse satisfaisante. On relève une stagnation de la sinistralité, l’augmentation permanente de l’absentéisme dans l’entreprise, et l’augmentation croissante des malaises des salariés, des managers et des directions nécessitent un changement profond des modes de gouvernance.

Si vous avez encore des doutes, il suffit alors de consulter les récents rapports rendus au gouvernement. Tous ont confirmé la nécessité de renforcer le lien entre l’économie et le social. Dans son rapport sur la compétitive en 2012, Louis GALLOIS préconisait des mesures visant augmenter les emplois et la production. Ce rapport faisait le postulat que les marges financières des entreprises n’avaient jamais été aussi faibles et qu’une voie possible était de renforcer les compétences humaines afin de disposer d’une main d’oeuvre efficace, engagée, en bonne santé dans des organisations du travail rénovées.

Plusieurs sondages (exemple Cab Deloitte/cadremploi 04/2015), confirment que le contexte social et économique du moment nécessite de trouver de nouveaux modèles de management ; pour une très large majorité de dirigeants d’entreprise le recrutement et la fidélisation des talents constituent un enjeu majeur de leur développement. Dans ce contexte la qualité de vie au travail constitue une réponse efficace pour 80% des chefs d’entreprises interrogés. Plus encore pour 90% d’entre eux, les solutions favorisant la reconnaissance au travail ont un impact décisif sur leur réputation, leur performance et leur chiffre d’affaires.

Si les entreprises souhaitent relever le défi de cette mutation, elles doivent agir dès maintenant. Il convient alors de s’interroger sur l’opportunité de mettre en place une politique de qualité de vie au travail et de qualité du travail, puis de préciser le champ qu’elle doit investiguer.

Si l’on s’accorde pour dire que le travail constitue ici le cœur des enjeux alors, il semble essentiel de connaître et de comprendre le travail pour pouvoir transformer durablement les situations et engager une politique de qualité de vie centrée sur le travail permettant le développement actif, créatif, dynamique et singulier des ressources.

C’est le défi que nous vous vous proposons de relever ensemble en 2016.

Voeux-2016-PGC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *